N4 Ronde 3

, par  pierre , popularité : 17%

Dimanche 19 janvier, nous rencontrons Dunkerque. Cyril est malade... Du coup Michel le remplace au pied levé mais forcément ça change l’équipe. Dunkerque par contre présente son équipe habituelle et est plus fort que nous sur le papier( au dessus sur 7 échiquiers)

Qu’à cela ne tienne, les parties se gagnent sur l’échiquier. Je suis, comme d’habitude, les parties de loin.

Tout commence bien avec Jean Claude qui gagne une qualité rapidement. Il parviendra à bien mener sa partie jusqu’au bout et l’emporte. Idem pour Tony qui gagne également. Son adversaire en retard de développement se fait mater. A l’inverse, Pierre, à coté de moi, souffre. Il perd un pion au centre sur une menace de fourchette mortelle et son adversaire ne le laissera pas revenir dans la partie, le roi étant coincé au centre avec trop de menaces. Michel également se fait mater. un pion avancé en f6 et la dame qui arrive... rien à faire. 2-2. Je fais le tour des échiquiers : Serge me semble partir vers la nulle ( un fou 5 pion chacun)/ Jean Charles a une position compliquée, avec des menaces des deux cotés. Pour richard ce n’est pas clair. Et personnellement je suis bien sorti de l’ouverture et j’essaie de bloquer le jeu pour faire nulle. Le dénouement arrive : Jean Charles gagne, Serge se fait prendre deux pions et doit s’incliner. De mon coté, je choisis un mauvais plan et me fait surprendre par un coup que je n’ai pas vu. La position s’effondre et je perds. Quant à Richard il fait nulle. Défait donc 4-3. C’est toujours décevant de perdre mais on peut dire que l’équipe n’a quand même pas démérité et il s’en est fallu de peu.

Les blancs se trompent de plan . Ils défendent avec Re2-d2-c2 alors qu’il était plus simple de défendre le pion avec les tours. Le roi noir finira par s’incruster à l’aile roi...

Le classement après trois rondes commence à prendre forme. Arras est désormais seul en tête et semble bien parti. Boulogne, Cappelle, Dunkerque suivent. En bas, rien ne va plus pour grande synthe qui a perdu ses trois premiers matchs. Isbergues n’a qu’un nul et nous et l’échiquier de Picardie avons une seule victoire. Le 2 février, nous recevons d’ailleurs l’échiquier de Picardie pour un match déjà important. Celui qui perd sera déjà en difficulté.

Navigation

AgendaTous les événements

juillet 2020 :

Rien pour ce mois

juin 2020 | août 2020