Categories

Accueil > Actus > Archives > 2016-2017 > Compétitions 2016-2017 > N4 ronde 3

5 décembre 2016
pierre

N4 ronde 3

Ce dimanche 4 décembre, nous recevons grande synthe qui a une équipe pour jouer la montée. Celle-ci est moins forte que prévue (il manque notamment Abert De hooghe classé à plus de 2000) mais ils alignent quand même un 1900 au quatrième échiquier. Ceci dit on peut avoir un petit espoir car c’est moins fort que prévu en dessous.

Pris dans une partie assez folle je n’ai que peu vu ce qui se passait sur les autres échiquiers. J’ai quand même vu que Serge avait fait nul par accord avec son adversaire, alors que rien n’était joué. Les deux joueurs étaient un peu malades et ont vite signé la fin des hostilités. J’ai suivi aussi nos deux petits nouveaux : Christophe qui affrontait philippe blot s’est retrouvé dans une sale position. En retard de développement, philippe lui a mis une grosse pression et a bien mené son attaque. Henri quant à lui s’est retrouvé dans une position avec un pion de moins mais fous de couleur opposées et a donc tenu tranquillement la nulle. Pour le reste j’avoue ne pas avoir trop regardé. Surprise quand même à l’échiquier 1 où Cyril s’est fait surprendre (j’avais vu une position fermée et complexe...). Pierre et Richard s’étant aussi inclinés, le match était perdu.

De mon coté, je joue contre une sicilienne najdorf. On arrive à une position compliquée. Plein de variantes. Il faut calculer, calculer. Tant est si bien qu’on arrive au 25 eme : je n’ai plus que 3 minutes à la pendule, mon adversaire une dizaine ! La fin va être tendue. Effectivement le zeitnot est terrible car la position reste complexe. Je finis par donner la qualité pour avoir de l’attaque. Mon adversaire défend bien et me la rend un peu plus tard. La position est pratiquement égale mais le temps passe. Au 38 eme coup je me fais piéger. Une petite combinaison et je perds un cavalier (20 secondes à la pendule !). Malgré tout sa dame doit bouger et la mienne est placée pour tenter d’aller faire une perpet. Il bouge sa dame sur une case pas trop active et au 40 eme (il ne lui reste aussi que peu de temps), il attaque ma dame avec son cavalier pensant passer ainsi tranquillement le contrôle de temps. Malheureusement, ce coup n’est pas très bon. Ma dame s’active et même si c’est encore gagnant il ne reste que deux coups qui maintiennent l’avantage et ils ne sont pas simples à trouver.

JPEG - 116.8 ko
40 eme coup. Les noirs en pression de temps jouent Cf4 suivi de Dxd5 qui est génant

Il joue alors un premier mauvais coup (Cf2 ) le roi monte et le cavalier est perdu ! Puis deux coups plus tard, un mauvais coup défensif et il perd alors son fou. Je regarde l’échiquier et n’en reviens pas. Puis soudain, je vois mon adversaire qui baisse la tête, de plus en plus... Il est en train de faire un malaise. Il a perdu connaissance pendant une petite minute puis est revenu à lui petit à petit au bout d’un quart d’heure. Que d’émotions ! La situation était plutôt gênante pour moi : je ne savais pas si ses derniers coups avaient été joués en état de faiblesse ou si c’était une réaction après avoir réalisé qu’il avait mal joué. Il faut dire que l’on avait eu une demi heure vraiment intense. Toujours est il que je lui ai proposé nulle, mais il a souhaité terminer la partie quand même. En tout cas, une partie que je ne suis pas prêt d’oublier. Didier quant à lui avait une position gagnante avec deux pions d’avance mais les a perdus après cet incident, sans doute déconcentré.

Pour ce qui est des autres rencontres, les résultats sont logiques. Haubourdin a pris la tête et sera difficile à arrêter pour la montée. Mais le championnat est encore long.

Prochaine ronde à marcq et lys où nous aurons aussi un match très difficile.

info portfolio

Commentaires

Répondre à cet article